Ressources naturelles pour sortir de la fatigue

L’hiver approche à grand pas et, incité par les tonnes d’information que l’on reçoit chaque jour, le premier réflexe est d’acheter des compléments alimentaires pour faire face à la grippe et aux autres inconforts saisonniers. Retrouvez dans cet article, les « aliments compléments » pour renforcer votre immunité et un complément alimentaire ultime pour être au top naturellement.

Ces « aliments compléments » qui vous veulent du bien

Correctement utilisés, les compléments alimentaires peuvent être de bons alliés pour renforcer votre immunité. Concentrés en minéraux, vitamines et plantes, les compléments alimentaires sont facilement accessibles dans le commerce.

Mais avant de vous ruer sur ses boites diverses et variées, penchez-vous sur le contenu de votre assiette !

Je suis coach nutrition vitalité, et il n’est pas rare que les personnes qui me consultent me présentent des prescriptions de compléments alimentaires qui frôlent les 300 euros. Alors que bien souvent, en équilibrant et en améliorant simplement la qualité des aliments, il y a un apport naturel de vitamines et de minéraux.

Cela évite d’avaler des compléments alimentaires bien souvent chimiques et onéreux ! Les compléments alimentaires ne sont pas toujours bien assimilés par le corps contrairement aux vitamines et minéraux disponibles dans l’alimentation.

Mon premier conseil pour renforcer vos défenses immunitaires et affronter l’hiver sereinement, est donc de commencer par vérifier si le contenu de votre assiette est équilibré et de qualité. C’est à dire : manger moins et mieux (de meilleure qualité), moins sucré, de bonnes graisses (huiles de première pression à froid), plus de légumes (les plus naturels possibles : sans intrants chimiques), crus et cuits. Le tout préparé soi-même en utilisant des produits bruts cuits avec des méthodes de cuisson douces (vapeur douce).

Pour aller plus loin
Apprenez à composer une assiette saine et équilibrée grâce à nos nombreuses recettes et idées de menus, en 17 étapes avec notre programme Je Cuisine Naturel !

Le top 4 des « aliments compléments » à retrouver dans votre assiette

1. Les algues, le complément alimentaire de la mer

Véritables trésors de la nature, les algues sont un complément alimentaire à elles seules ! Les algues procurent de 10 à 20 fois plus de sels minéraux et de vitamines que les aliments terrestres.

Les algues sont excellentes pour la glande thyroïde car elles sont riches en iode, contiennent 18 à 35% de minéraux purs et d’oligo-éléments sous forme équilibrée (ils sont tous présents !) :

  • calcium (5 fois plus que le lait),
  • magnésium (4 fois plus que le germe de blé),
  • phosphore,
  • potassium,
  • zinc,
  • cuivre,
  • or,
  • argent…
  • et plus de 13 vitamines.

Les algues constituent un apport important de chlorophylle et contribuent à l’immunité du corps.

Ce complément alimentaire de la mer à une teneur exceptionnelle en protéines (égale au soja, supérieure à la viande) biodisponibles sans effort et alcanisantes, à la différence des autres sources de protéines.

Je vous invite à les consommer en paillette et à saupoudrer vos plats (tous les jours !). C’est délicieux. Sachez aussi que les algues peuvent remplacer le sel.

Pour aller plus loin
Le tartare d’algue est une belle manière de manger des algues facilement.

2. Le kiwi, un excellent complément alimentaire naturel

Pour vos apports en vitamine C vous pouvez compter sur les kiwis.

Le kiwi est le champion de concentré en micro-nutriments (vitamine C, provitamine A, vitamines B, calcium, fer), loin devant la papaye, le melon, la fraise, la mangue, le citron, l’orange, la groseille, la mandarine, l’avocat, la tangerine, le pamplemousse, l’ananas, la banane, la cerise, la pomme et la poire.

Le kiwi contient deux fois plus de vitamine C qu’une orange et deux fois plus de polyphénols (antioxydants) que le vin rouge.

Ce « champion alimentaire » s’occupe aussi très bien de vos intestins grâce à sa teneur en actinidine : une enzyme qui permet une digestion plus rapide des protéines et diminue les ballonnements.

Petit rappel : idéalement les fruits se consomment en dehors des repas et/ou entre 16h et 17h.

3. Le gingembre frais

Le gingembre frais soutien le corps grâce au gingérol qu’il contient et a de nombreuses vertus qui sont :

  • anti-cancer,
  • anti-inflammatoire,
  • anti-oxydant puissant.

Le gingembre à la capacité à augmenter le « feu » qui est en vous. Il améliore ainsi la circulation sanguine et la digestion.

Là aussi, la consommation de ce complément alimentaire naturel est facile. Vous pouvez le râper sur vos plats, ou encore le découper en petits cubes et l’intégrer dans vos soupes pendant la cuisson.

Le gingembre : complément alimentaire naturelLe gingembre : un complément alimentaire naturel !

Les décoctions de gingembre frais sont également une autre forme de consommation très facile à faire : peler et découper en rondelle 3 cm de rhizome de gingembre frais. Les mettre dans une casserole d’eau froide. Faire bouillir pendant 8 minutes. Verser dans une tasse. Déguster !

Pour aller plus loin
Laissez-vous tenter par cette recette de soupe que vous pouvez faire avec du gingembre : Recette de soupe de carottes au gingembre

4. Le curcuma frais

Le curcuma contient de la curcumine qui freine la progression de cellules pré-cancéreuses et aide le foie à détoxifier le corps. Souvent associé au gingembre, il est anti-inflammatoire et cerise sur la gâteau, le curcuma relève les couleurs de vos plats grâce à sa belle couleur orange.

Le curcuma peut se consommer frais en morceaux dans un wok de légumes, dans un plat mijoté ou dans les soupes. Egalement, dans des jus de légumes fait à l’extracteur.

Le complément alimentaire indiscutable : la vitamine D

Les algues, le kiwi, le gingembre frais et le curcuma frais sont des aliments compléments faciles à utiliser au quotidien. Vous pouvez en abuser et ce, quelque soit la saison. Et si il ne devait y avoir qu’un complément alimentaire chez vous pour préparer l’hiver, ce serait la vitamine D.

1. Faites de la vitamine D votre alliée

L’automne est largement bien installée, le froid arrive et notre corps dépense de l’énergie pour faire face aux agressions extérieures comme les refroidissements, les rhumes, les grippes… Avez-vous pensé à la vitamine D pour vous aider ?

Je constate au cours de mes consultations, que vous êtes très nombreuses et nombreux à ignorer l’importance de la vitamine D. Pourtant, près de 90% des belges souffrent de carence en vitamine D !

Le rôle de la vitamine D dans l’immunité est crucial. Elle rend plus résistant contre les infections et évite les réactions exagérées du système immunitaire, comme les allergies et les maladies auto-immunes.

Les études scientifiques montrent que :

  • même si des problèmes d’allergies ou de maladies auto-immunes sont déjà présentes, la vitamine D peut les endiguer très efficacement,
  • votre taux de vitamine D devrait être supérieur à 50 ng/mL, pour vous protéger des maladies chroniques.

Les symptômes d’un déficit en vitamine D ne sont pas les plus perceptibles ni les plus rapidement détectables. Seule la prise de sang est réellement efficace pour détecter une carence en vitamine D.

Pour la plupart des laboratoires, vous êtes considéré comme carencé en vitamine D si votre taux est inférieur à 30 ng/ml.

2. Comment améliorer son taux de vitamine D ?

Beaucoup de personnes ne savent pas qu’il est essentiel de se complémenter en vitamine D. Je reçois parfois en consultation des personnes avec un taux de vitamine D qui frôle les -15 ng/ml simplement par manque d’information !

Le soleil : le complément naturel pour avoir de la vitamine DPas toujours facile de bénéficier du soleil en automne/hiver

Il existe deux solutions pour améliorer votre taux de vitamine D :

Si votre taux de vitamine D est compris entre 30 et 50 ng/ml : je vous conseille de prendre de l’huile de foie de morue (très riche en vitamine D) plutôt que de la vitamine D de synthèse. Pas de panique, il existe aujourd’hui des capsules bio d’huile de foie de morue pour éviter le goût désagréable de cette huile.

Si vous êtes carencé en vitamine D (taux inférieur à 30 ng/ml) : augmentez ce taux trop bas par un complément alimentaire de vitamine D naturelle. Elle est la forme la plus proche de celle synthétisée au soleil par la peau. Elle se prend quotidiennement sous forme de gouttes. Les apports sont donc plus réguliers, mieux assimilés par le corps, et correspondent mieux aux apports naturels de soleil quotidien que les cures hebdomadaires.

Que ce soit l’huile de foie de morue, la vitamine D de synthèse ou naturelle, elle se consomme tous les jours de septembre à avril. Selon vos résultats sanguins vous pourrez prendre entre 1000 UI et 4000 UI /jour. Mais ne faites pas d’auto-prescription, consultez votre praticien !

Pour aller plus loin
Un peu d’aide dans les conversions : 10 μg = 400 UI. Et 100 UI de vitamine D est l’équivalent de 2,5 μg
1μg de vitamine D = 5g de saumon, 15g de sardines, 100g de maquereau, 1 œuf, 5L de lait cru entier, 75g de beurre cru, 200g de feta.

Conslusion

Vous l’avez compris, mon premier conseil passe avant tout par un check-up de votre assiette. Cette analyse et ce rééquilibrage de votre « fond nutritionnel » évitera de dépenser trop d’argent avec une liste kilométrique de compléments alimentaires pas toujours bien assimilés par le corps.

Si vous tenez quand même à utiliser des compléments alimentaires, optez pour des compléments les plus naturels possibles. C’est-à-dire bios, sans arômes chimiques, sans parfums, toujours en détectant les sucres cachés (lactose, maltodextrose…) ou les autres molécules chimiques (les “E-quelques chose”). Pour vous aider, n’hésitez pas à lire ou à relire notre article : Comment lire une étiquette alimentaire.

Propos recueillis par Amélie Massart

Laurence Fischer
Coach nutrition holistique vitalité, massothérapeute, conférencière et auteure. Passionnée, formée, informée. Elle allie la puissancedes sagesses ancestrales culinaires aux connaissances les plusmodernes en matière de nutrition. Elle accompagne chaque personne de façon 100% individualisée carnotre métabolisme est unique et il n’y a pas une alimentation quivaut pour tout le monde !
En savoir plus sur Laurence Fischer

Tester votre niveau d'énergie ou de fatigue, en 10 questions

Passez d'un corps fatigué à un océan de vitalité !
Testez maintenant votre niveau d'énergie.

Plus de 9000 personnes ont déjà testées leur vitalité, et vous ?

Cet article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !


87% de notre meilleur contenu n'est pas sur ce blog !

Rejoignez-nous maintenant pour avoir accès à tout notre contenu exclusif.