Une « recette » anti-fatigue saine et naturelle 😀

Alimentation | Fatigue

Manger moins de sucre peut changer votre vie !

Last updated Dec 28, 2022

Que se passe t’il pour votre pancréas quand vous mangez du sucre ? Comment diminuer votre consommation en modifiant 3 habitudes dès aujourd’hui afin de retrouver une énergie et une humeur stable tout au long de la journée.

 

YOUTUBE
Cette vidéo provient de notre chaîne YouTube.
Abonnez-vous à notre chaîne !

Le sucre est partout

Aujourd’hui en France, la consommation de sucre par an et par personne est de 40 kilos. 😱

Le sucre est présent dans la très grande majorité des produits alimentaires : dans vos boissons énergisantes, dans votre saucisson ou vos tranches de jambon (même bio !) et aussi dans vos compléments alimentaires.

Vous seriez étonné de découvrir la liste des aliments qui contiennent du sucre ! Il est parfois très bien cachés : Les 11 aliments étonnants qui contiennent des sucres cachés.

Pourquoi autant de sucre dans nos aliments ?

Le sucre est une source immédiate de plaisir et d’énergie grâce à la dopamine qui se libère dans le corps quand vous les consommez. La dopamine : l’hormone qui est généré par le corps chez les joueurs de casino ou les personnes qui consomment de la drogue !

Consommer régulièrement et en grande quantité des aliments/boissons sucrés conduit inéluctablement à l’addiction.

Et cela rapporte beaucoup, beaucoup d’argent aux industriels qui fabriquent et vendent ces produits.

Le sucre agit comme une drogue sur votre corps et petit à petit amène aux maladies de civilisation (obésité, diabète, cancer…).

Autrement dit c’est un peu comme une mort lente qui s’immisce dans votre corps.

Le rôle du pancréas et de l’insuline quand vous mangez du sucre

Prenez un moment pour ressentir votre corps et plus particulièrement vos organes vitaux.

Ceux sans lesquels vous ne pourriez simplement pas vivre : votre coeur, vos poumons, votre estomac… et votre pancréas.

Et à l’intérieur de celui-ci, imaginez les 2 grammes de cellules bêta. Ces petites cellules qui produisent de l’insuline (l’hormone hypoglycémiante).

D’une importance capitale, les cellules béta ont un rôle d’alarme dans votre corps. Vous en mourriez en quelques semaines si elles devaient disparaitre.

Chaque fois que vous mangez du sucre (ou des sucres lents raffinés comme une baguette de pain par exemple) il circule dans votre sang de la tête aux pieds.

 


 

Et quand le taux de sucre dans le sang s’élève trop rapidement c’est l’alerte rouge dans votre corps !

La fourchette de tolérance du taux de sucre dans le sang est minuscule : elle se situe entre 0,7 et 1,20 g/L. Au dessus de 2 g/L vous tombez dans le coma et c’est potentiellement mortel.

Pour réduire immédiatement le taux de sucre dans votre sang votre pancréas demande aux cellules bêta de générer de l’insuline.

L’insuline joue le rôle de régulateur en distribuant tout ce sucre dans vos cellules (et qu’il ne reste pas uniquement dans votre sang).

Elle agit comme une « clé » qui ouvre la membrane cellulaire pour y faire rentrer le sucre afin qu’il aille dans tous nos organes tels que le foie, le cerveau, les muscles.

Et parfois, s’il y a vraiment trop de sucre, l’insuline va alors stocker l’excédant en graisse dans votre corps.

Ce système est merveilleux et chaque jour je remercie mon pancréas de me sauver la vie !

Pourquoi diminuer votre consommation de sucre ?

Malheureusement, le rôle de régulation de votre pancréas et des cellules béta n’est pas inépuisable.

Pour durer il a besoin de se régénérer, de se reposer, donc de ne pas être constamment sollicité.

Bien-sûr, éviter les sucreries, les sodas ou le yaourt au granola ne suffit pas.

Les céréales, le pain, les pâtes, le riz, l’alcool, les pizzas sont aussi du sucre et déclenchent la production d’insuline !

De la même manière que votre voiture qui s’use au fur et à mesure des kilomètres et qui a besoin d’entretiens réguliers pour éviter la panne, vos cellules bêta ne sont pas immortelles.

Quand elles s’épuisent vous devenez insulino-résistant ou prédiabétique. Ce qui mène tôt ou tard au diabète de type 2 (le corps produit bien de l’insuline, mais elle est inefficace).

Au fil du temps l’insuline-résistance peut devenir la cause de maladies dites de civilisation, car elles sont en lien avec notre manière de vivre : les maladies cardio vasculaires, AVC, problèmes rénaux, diabète, hypertension, obésité, Alzheimer, dépression, agressivité, etc…

L’insulino-résistance peut arriver à n’importe qui et dépend principalement de vos choix alimentaires.

Les symptômes d’une consommation trop importante de sucres

Beaucoup de gens ne font pas du tout le lien entre comment ils se sentent et ce qu’ils mangent.

Pourtant, les signes d’une glycémie « en dent de scie » et/ou d’une consommation trop importante de sucres sont assez fréquents :

  • brouillard mental,
  • sueurs nocturnes,
  • manque de concentration,
  • tremblements,
  • irritabilité,
  • nausée,
  • digestion lourde,
  • graisse abdominale,
  • troubles du sommeil,
  • coups de barre,
  • fringales,
  • troubles hormonaux,
  • déprime,
  • fatigue chronique, etc.

N’attendez pas de devenir insulino-résistant pour prendre conscience que vous consommez trop de sucres et que vous affaiblissez votre corps.

Si vous ne changez pas certaines de vos habitudes alimentaires maintenant, votre pancréas risque de s’affaiblir et au bout de la chaîne vous risquez même de devoir vous injecter de l’insuline pour rester en vie.

Changer vos habitudes alimentaires pour consommer moins de sucre

C’est un des axes principal lors de mes accompagnements en nutrition holistique : vous aider à consommer moins de sucres grâce à des changements d’habitudes (et non pas de la privation !).

Prenons le cas de Françoise qui n’a que 32 ans.

Elle me faisait part de son affolement. Elle à la sensation de perdre la mémoire, de ne plus savoir se concentrer plus de 30 minutes. Elle se sent fatiguée rapidement, elle se sent souvent grognon, et elle n’a plus assez d’énergie pour « faire » sa journée.

Elle m’a confié avoir très peur d’une maladie grave et ne sait plus quoi faire puisque ses résultats sanguins sont plutôt bons.

Ma toute première question pour Françoise à été : « Qu’avez-vous mangé ce matin au petit déjeuner » ?

Elle m’a répondu : « des fruits comme tous les matins pour mes vitamines et puis des flocons d’avoine au lait de riz bio avec des fruits secs ».

Je lui ai répondu que son petit déjeuner est essentiellement composé de sucres et je lui ai proposé de manger un petit déjeuner gras et protéïné comme par exemple : 2 oeufs à la coque et une 1/2 pomme en tranche avec du beurre d’amande (pas de pain !).
 


 
Trois semaines plus tard, nous faisons le point avec Françoise et elle est ravie car elle n’a plus du tout de coup de barre, son énergie est beaucoup plus stable tout comme sa concentration !

Elle a retrouvé sa bonne humeur et adore ses petits déjeuners gras et protéinés.

Vous aussi, commencez votre journée avec une courbe de glycémie stable.

Vous aurez une humeur et une énergie beaucoup plus stable tout au long de la journée. Et beaucoup moins d’envies de sucre l’après-midi.

Stabiliser votre glycémie peut être aussi simple que ça et vous aurez toujours plaisir à manger !

3 nouvelles habitudes alimentaires à introduire dans votre quotidien pour diminuer votre consommation de sucre

En prenant conscience que le sucre est partout vous ne pourrez plus vous empêchez de lire la liste des ingrédients et d’acheter différemment.

Vous verrez par exemple qu’il y a plus de sucre dans un « lait de riz bio sans sucre ajouté » que dans un coca-cola ! 😱

Vous voulez avoir plus d’énergie, une meilleure mémoire, un meilleur sommeil, une humeur stable, une meilleure peau, plus de productivité, plus de joie de vivre ?

Essayer dès maintenant de diminuer votre consommation de sucre en appliquant progressivement ces 3 conseils :

  • Privilégiez un petit déjeuner gras et protéiné. Le petit déjeuner n’est pas un dessert, retrouvez nos idées de recettes pour bien démarrer votre journée ! Gardez votre habituel petit déjeuner sucré pour le goûter : mangez votre miam aux fruits entre 16 et 17h.
  • Mangez vos sucres lents (pâtes, riz…) plutôt le soir (et en mode végétarien). Par exemple : des pâtes aux légumes ou un risotto aux épinards et aux champignons.
  • 80% du temps mangez sans sucre. Et 20% du temps mangez ce qu’il vous plaira !

Tout ce que je viens d’énumérer est aussi valable pour vos enfants !

Ne leur communiquez pas l’habitude de commencer la journée avec un dessert comme leurs céréales favorites au lait de riz.

Retrouvez, seul ou en famille, le plaisir de manger des repas qui vous donne de l’énergie pour réaliser tous vos projets… et pourquoi pas vos rêves !

C'est moi, Laurence Fischer ! Sur une carte de visite ça donne : Coach nutrition holistique vitalité, massothérapeute, conférencière et auteure. 😊 J'aide les personnes fatiguées comme vous à retrouver légèreté et joie de vivre. Envie d'en savoir davantage sur moi ? Cliquez sur Laurence Fischer.

Vous aimerez aussi…

Riz pilaf

Préparation pour une saveur et une digestibilité incomparable.

Recettes

Le repos c’est vital !

Le sommeil n’est pas l’unique moyen de régénération du corps. Le repos en est un autre. Allongez-vous bien confortablement et...

RythmeSommeil

Tester votre niveau d'énergie ou de fatigue, en 10 questions

Passez d’un corps fatigué à un océan de vitalité !
Testez maintenant votre niveau d’énergie.

Plus de 12400 personnes ont déjà testé leur vitalité, et vous ?