Vidéos

Prendre soin de vos intestins : 3 conseils naturels

Ballonnements, syndrome du colon irritable, gaz, porosité intestinale, dysbiose, constipation... autant de symptômes révélateurs d'un intestin fatigué. Il est urgent d'en prendre soin pour retrouver plus de confort et d'énergie vitale. Suivez nos 3 conseils naturels en vidéo !

Nos intestins c'est ce concentré d’intelligence qui se trouve dans notre ventre. Véritable organe à part entière qui joue un rôle vital dans notre santé. Sans cette organe la vie est impossible. Il se compose de neurones et de bactéries ! 200 millions de neurones (autant que dans le cerveau de votre chat ou de votre chien) sont là pour nous aider à digérer et des centaines de milliards de bactéries y séjournent et influent sur notre personnalité. Votre ventre est un organe sensible et intelligent ! C’est la ligne de vie et d’énergie de notre santé. C'est notre PREMIER cerveau.

Et on le sait nous souffrons facilement de troubles digestifs, de ballonnements, de gazs, de douleurs intestinales, de lourdeurs d’estomac, de reflux gastriques ou de constipation. Tâchons de comprendre comment fonctionne nos intestins pour ensuite en prendre soin !

Comprendre le fonctionnement de vos intestins

Le rôle des bactéries

Pour bien prendre soin de vos intestins il faut d’abord comprendre leur fonctionnement et le rôle des bactéries.

Il y a 1000 fois plus de bactéries en nous que d’étoiles dans notre galaxie. Il y a 100 fois plus de bactéries en nous que de cellules dans notre corps. Cela représente 1 à 2kg de bactéries ! Nous sommes donc plus bactérie qu’humain ! Il y en a à l’intérieur de nous et à l’extérieur de nous, on peut donc dire que nous sommes hybride.

Notre tube digestif à la taille d’un terrain de tennis, il fait 7 à 8 mètres de long et 4 cm de diamètre. Ce tissu (ou épithélium) est tapissé de vilosités dans lesquelles habitent 100 mille miliards de bactéries. Et ce sont nos bactéries qui digèrent ce que nous n’arrivons pas à digérer et génèrent de l’énergie. Les cellules épithéliales de l’intestin sont solidaires et assurent l’imperméabilité des intestins. C’est ce que l’on appelle les jonctions serrées. Selon ce que l’on mange ces jonctions peuvent s’ouvrir et causer une porosité intestinale responsable des intolérances alimentaires et de beaucoup de maladies auto-immunes : psoriasis, polyarthrite rhumatoïde, sclérose en plaque, etc...

Nous sommes un écosystème que nous appelons microbiote (anciennement flore intestinale). C’est grâce à nos bactéries que notre système immunitaire est efficace ! Notre intestin est colonisé par ces bactéries à la naissance quand le bébé passe par le vagin de sa mère et puis par le contacte de la peau lors de l’allaitement par exemple. Le reste de la colonisation se fait via l’environment et l’alimentation. Le capital santé de l’enfant ainsi que le développement de son cerveau dépend donc des bactéries de la mère. A l’âge de 3 ans le microbiote est formé et ne bouge plus. C’est une emprunte unique. Et si plus tard notre microbiote est affaibli par notre style de vie et que nous désirons le renforcer à nouveau en corrigeant notre hygiène de vie, nous retrouverons simplement l’état de notre microbiote de quand nous avions 3 ans. Et oui !

Nous sommes habités de l’intérieur et de l’extérieur par ne faune très variée. Sans elle notre corps ne pourrait pas fonctionner normalement. Même si le microbiote est unique il existe parmi le génome bactérien humain (qui représente 3 millions de gênes) 3 groupes d’entérotypes, c'est à dire 3 types de microbiotes distincts avec des capacités différentes de convertir la nourriture en énergie. Une découverte qui pourrait faciliter le diagnostic de maladies inflammatoires de l'intestin et de l'obésité.

Les connaissances sur le microbiote sont balbutiantes, c’est pourquoi les probiotiques n’ont pas encore été prouvés efficaces. Dans le futur des analyses de selles seront effectuées pour diagnostiquer nos prédispositions à certaines maladies comme le diabète, l’obésité, les maladies cardiovasculaire, etc. et des transplantation fécales seront à la source de la guérison de nos maladies. Pour l’heure il y a déjà des preuves expérimentales sur les souris, que le microbienne influe sur notre comportement. On peut parler d’intelligence bactérienne. Elle permet une continuité biologique extraordinaire entre nous, les autres et notre environnement. Pour être en bonne santé prenons soin de notre microbiote !

Pour aller plus loin (article en anglais) : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4214655/

Le rôle du système nerveux

Pour digérer nous avons aussi besoin d’une grande puissance nerveuse. C’est notre système nerveux qui régit notre digestion. Le système nerveux central, c'est à dire notre cerveau et le système nerveux entérique c'est à dire notre intestin. Il actionne notre digestion pour transporter et absorber nos aliments. Les neurones parlent entre eux grâce aux neurotransmetteurs via les nerfs vagues. Et Il y a beaucoup plus d’information qui partent du ventre vers le cerveau que du cerveau vers le ventre.

Voilà pourquoi les intestins sont notre premier cerveau et non le deuxième comme on l’entend fréquemment. Et la deuxième raison est que nos intestins étaient formés avant notre cerveau quand nous n’étions encore qu’un petit foetus !

Le rôle de la sérotonine

Un neurotransmetteur important est la sérotonine et 95% de notre sérotonine est produite dans nos intestins. Son rôle dans notre ventre est de réguler le transit et notre immunité. Elle est aussi responsable de notre bien-être, c’est le message qu’elle transmet au cerveau. Quand tout va bien dans nos intestins on se sent plein d’énergie et d’humeur légère et quand on à des difficultés digestives on se souvent de mauvaise humeur, irritable voir même déprimé. Notre ventre influence donc nos émotions. Par exemple, le syndrome du colon irritable est un dysfonctionnement entre ce couple cerveau/intestin. Le système nerveux devient hypersensible c’est une sorte de névrose de l’intestin. Nos rêves sont aussi sensibles aux émissions de sérotonine. Ainsi que notre capacité à être heureux, à résister à la dépression et à certaines maladies comme Parkinson ou l’autisme. A l’origine de ces maladies du système nerveux il y a toujours une constipation chronique. On peut donc dire, lorsque l’on fait une biopsie par exemple, que l’intestin est une fenêtre ouverte vers notre cerveau. La compréhension de ce système ne fait que commencer.

L’intestin est l’organe le plus complexe de l’être humain !

Voilà pourquoi sur Jeclicnaturel nous insistons sur les 4 piliers de la vitalité. En effet c’est avant tout notre rythme de vie qui influe sur notre système nerveux et donc directement sur notre digestion. Pour rappel, la digestion est régie par le système nerveux. Puis c’est ce que l’on mange qui modifie notre composition bactérienne, notre microbiote. L’industrialisation de notre alimentation a appauvri notre microbiote. Nous n’avons plus assez d’enzymes pour digérer. La pollution à aussi une grande influence sur notre microbitote : la qualité de l’air que l’on respire, le tabac que l’on fume et tous les conservateurs, additifs, colorants, pesticides présents dans notre alimentation.

Les 3 clefs naturelles pour prendre soin de vos intestins

Voici 3 clefs très simples à garder en tête quand vous voulez prendre soin de vos intestins et donc de votre niveau d’énergie vitale. C’est cette énergie qui permet à votre corps d’éliminer les déchets et de vous garder en bonne santé.

Gérer son stress aide nos intestins !

Apprenez à gérer votre stress et à écouter quel est votre rythme intérieur. Vous pouvez par exemple, pratiquer la méditation, des respirations abdominales, du yoga, de la sophrologie, de l’auto-hypnose ou toute autre activité de relaxation profonde. Cela vous aidera aussi à retrouver un sommeil récupérateur. La magie de la relaxation c’est qu’elle permet à vos bactéries de produire des substances bonnes pour vous, qui aident le système nerveux à prendre soin de votre intestin.

Optez pour une alimentation naturelle

Mangez le plus naturel possible, c'est à dire des produits bruts ou peu transformés et sans additifs. Vous les transformerez vous-même. Ainsi vous ne polluez pas davantage votre microbiote, on a assez de l’air que l’on respire pour cela :)

Découvrez nos Antisèches de la Cuisine Naturelle pour intégrez les fondamentaux de la cuisine saine : Téléchargez les antisèches de la cuisine saine et naturelle !

Mangez des aliments cru ou cuits doucement

Mangez du cru et des aliments cuits doucement. Beaucoup de légumes et quelques fruits. Ainsi vous nourrissez votre organisme de suffisamment de vitamines, de minéraux, de fibres et d’enzymes pour maintenir un bon microbiote et une digestion optimale. Adieu les digestions interminables, le reflux gastrique, les gazs, la constipation, etc. Mangez cru mais mangez aussi des aliments cuits grâce à un mode de cuisson douce. Savez-vous que c’est la découverte du feu qui a permit à notre cerveau de se développer grâce à l’énergie épargnée par moins de mastication ? Ainsi on ne digère plus en permanence. Alors diminuez drastiquement les cuissons qui provoquent une caramélisation de vos aliments (ou réactions de Maillards), comme le BBQ et pratiquez les cuissons douces : la vapeur douce (sans casserole à pression), la cuisson à l’étouffée, la cuisson mijotée, la cuisson au wok ou le nec plus ultra la cuisson à basse température.

Pour aller plus loin faites le point dès maintenant et gratuitement sur votre niveau d'énergie vitale en 10 questions : Je teste maintenant ma vitalité !

Télécharger le guide gratuit 25 recettes petits déjeuners vitalite

2017 © Jeclicnaturel.be Tous droits réservés | Web : Scarabee2d | Conditions générales de vente

Jeclicnaturel - BE0651.740.030 - Bruxelles - Tél : 0498042545

Les informations fournies sur le site de Jeclicnaturel sont de nature générale et ne sont pas des conseils personnalisés de santé. Elles sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin. Elles ne prennent pas en compte votre situation médicale. En cas de besoin consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. Le site jeclicnaturel.be s’efforce de fournir des informations aussi précises, scientifiques et modernes que possible. Toutefois, Jeclicnaturel ne pourra être tenu responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans les articles ou les mises à jour. Toutes les informations indiquées sur ce site sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur ce site ne sont pas exhaustifs. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.