Vidéos, Rencontres

Comment retrouver le lien avec la nature pour retrouver sa vitalité

Une rencontre inspirante avec Liliane van der Velde, enseignante en visions chamaniques ancestrales, qui nous explique pourquoi il est si important de retrouver le lien avec la nature et avec ce qui nous entoure pour nourrir notre vitalité et vivre dans un corps heureux ! Une belle rencontre, un beau voyage. Merci Liliane.

Liliane, avant de passer à ta vision de la vitalité, peux-tu te présenter ?

Je suis enseignante en visions chamaniques ancestrales. C'est à dire que j'enseigne aux gens comment tout est relié dans la vie à l'aide de pratiques chamaniques et corporelles. Quand on perd ces liens on perd sa vitalité, on perd le sens. Ces pratiques permettent de retrouver les liens avec tout ce qui nous entoure (la nature, le vivant...). Retrouver ces liens permet de retrouver notre bonne place dans le monde.

Dans tes stages tu as une attention toute particulière pour les exercices corporels, pourquoi ?

Dans notre culture nous avons perdu cette vision chamanique de la vie où tout est relié. Nous avons perdu le lien avec tout ce qui nous entoure, avec la nature, avec la Terre. Et ces liens qui ce sont coupés à l'extérieur, nous les avons également coupés à l'intérieur de notre corps. Par exemple, nous avons perdu le lien avec la Terre qui nous porte car nous l'avons perdu avec notre propre Terre intérieure qui nous porte, c'est à dire notre corps. Notre corps est devenu un indicateur de la coupure de ce lien et de la coupure avec notre propre nature et qui nous sommes. Donc il est extrêmement important de ré-engager et de ré-utiliser le corps quand on répare ces liens. C'est lui - notre corps - qui devient l'indicateur. Il faut vraiment être dans un corps heureux et bien vivant pour être soi, et pour pouvoir être en lien avec la nature. Et on a besoin du modèle de la nature pour retrouver cette façon de faire, ce bon sens qui est d'être en lien avec le corps.

Avant de rentrer dans le détail du lien avec la nature, peux-tu nous partager ce qui t'a amené au chamanisme ?

Enfant j'avais vu l'humain être en souffrance. Je cherchais - non pas à le soigner de façon classique - mais comment faire pour soulager la souffrance en général. Et je pensais que la médecine pouvait apporter ce genre de réponse. Mais quand j'ai commencé mes études de médecine j'ai découvert que cela n'apportait pas de solutions pour retrouver la vitalité et que cela ne considérait pas du tout l'humain dans son ensemble, ni dans sa souffrance ni dans ses besoins. Je suis donc partie aux USA et c'est là que j'ai rencontré le chamanisme. Et justement cette vision chamanique qui perçoit que tout est relié, que nous faisons partie de la nature et qu'il y a aussi une dimension invisible qu'il faut retrouver avec soi-même : le lien avec notre âme, notre cœur et notre nature profonde. Les techniques chamaniques permettent cela. Et à l'aide de ces techniques chamaniques j'ai développé d'autres outils, d'autres stages pour élargir l'application de ces techniques aux besoins de notre culture d'aujourd'hui, qui justement est dissociée de soi-même, de son corps et de la vie en général.

D'où l'importance de l'invisible qui permet ensuite de faire rayonner dans le visible...

Oui c'est cela. En tant qu'être humain nous avons un véritable rôle, une place dans la vision chamanique. Nous avons ce rôle d'être gardien et intermédiaire entre le monde visible et invisible. Nous devons être gardien de tout ce qui vit... pas uniquement consommateurs. Nous avons un rôle à jouer pour faire ce pont entre le visible et l'invisible. Entre l'intelligence, la créativité et l'expression de celle-ci dans le monde. Entre notre âme et la façon de vivre au quotidien.

Il est donc important de retrouver des techniques, des méthodes d'écoute et de communication avec la nature comme l'on toujours fait les peuples premiers et sans doute même nos ancêtres qui savaient écouter les signes de la nature et étaient en lien avec tout cela.

Peux-tu nous partager 3 clés essentielles pour retrouver ce lien avec la nature et donc cette vitalité, ce corps heureux ?

1. Se relier à la nature

Cela fait plusieurs générations que nous avons été entretenus à se dissocier de notre environnement, et c'est quelque chose qui est entretenu par la société de consommation. Il y a beaucoup de bénéfices secondaires pour nous vendre pleins de solutions alors que la solution la plus simple c'est de retrouver le lien "alimentation" avec les ressources naturelles. Etant donné que nous ne savons plus vraiment le faire, ces capacités sont endormies à l'intérieur de nous, ces capacités sont latentes. Il est donc très important d'être dans la nature. D'être à l'écoute et de recevoir l'énergie de la nature et des ressources de la nature. Cela va petit à petit réveiller à nouveau le corps naturel.

2. Entre en lien avec soi-même

Il est très important d'avoir du temps et de la présence à soi pour sentir : qu'est ce que l'on est vraiment ? Qu'est ce que l'on veut vraiment ? Qu'est ce qui est l'élan de notre âme, l'élan de notre cœur ? Qu'est ce qui est notre vraie nature ? Cela nécessite une vraie présence bien-sûr... mais il faut vraiment suivre ça... car je pense que c'est seulement quand on est "vrai" que l'on se sent heureux. Et c'est seulement lorsque l'on est en lien avec tout ce qui nous entoure, que l'on est en lien avec la nature, que l'on se sent assez en sécurité et assez soutenu pour pouvoir être en lien avec soi-même.

3. Exprimer ce que l'on est au monde

Ensuite il est important de pouvoir exprimer cette nature au monde. Une nature et des talents enfermés et gardés pour soi font souvent décliner la vitalité. La perte de vitalité et les maladies dans la vision chamanique sont des symptômes de talents qui ne sont pas exprimés. Donc de révéler ces couleurs, son parfum, sa musique au monde comme le font les arbres quand ils fleurissent c'est très très important pour votre vitalité.

Revenons sur ce que tu disais : "être en lien avec soi-même", est-ce que les exercices corporels peuvent nous aider ?

Toutes les pratiques corporelles que j'ai développé visent à capter les ressources invisibles, pour devenir comme un arbre, une plante ou un élément de la nature, et être capable de les infuser, les rayonner à travers soi. Et à force de nourrir à nouveau ce lien avec la nature nous retrouvons notre axe (ce qui nous tient debout), notre véritable identité et nos appuis physiques et intérieurs. Et c'est à ce moment là que petit à petit notre âme et notre cœur vont oser se montrer parce qu'ils se sentent en sécurité avec nous.

Le corps fait partie de nous. Il est notre réceptacle et le carrefour entre toutes les dimensions en nous, il faut donc vraiment beaucoup s'en servir ! C'est un outil de lien, de reliance, de canalisation, d'ancrage, d'intégration et qui nous sert à capter de l'énergie. C'est pour cela qu'il est très important. Et comme tout est relié et tout est inter-relié et tout est important dans la vision chamanique, c'est valable aussi pour nous dans notre corps... il faut donc vraiment s'en servir ! Et dans notre culture c'est lui qui est le plus "oublié" - comme notre âme d'ailleurs - grâce aux exercices corporels on va beaucoup s'occuper du corps et de nos talents.

Merci Liliane pour ton éclairage. Où pouvons-nous te rejoindre pour un stage avec toi ?

Toutes les informations sur mes stages, les parcours et les carnets de voyage sont disponibles sur le site internet de l'école Nature, Conscience et Chamanisme.

Télécharger le guide des 5 premiers pas pour améliorer votre énergie vitale


Cette vidéo vous a plu ? Partagez-la sur vos réseaux sociaux !

2017 © Jeclicnaturel.be Tous droits réservés | Web : Scarabee2d | Mentions légales et Conditions générales de vente

Jeclicnaturel - Bruxelles

Les informations fournies sur le site de Jeclicnaturel sont de nature générale et ne sont pas des conseils personnalisés de santé. Elles sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin. Elles ne prennent pas en compte votre situation médicale. En cas de besoin consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. Le site jeclicnaturel.be s’efforce de fournir des informations aussi précises, scientifiques et modernes que possible. Toutefois, Jeclicnaturel ne pourra être tenu responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans les articles ou les mises à jour. Toutes les informations indiquées sur ce site sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur ce site ne sont pas exhaustifs. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.