Avertissement

Le formulaire #7 n'existe pas ou n'est pas publié.

Etiquettes alimentaires : comment lire une étiquette alimentaire ?

Comment lire une étiquette alimentaire ?

Décrypter les étiquettes alimentaires : est-ce une habitude que vous avez ? L’exercice n’est pas facile, c’est vrai. Surtout si vous n’êtes pas équipé d’une bonne loupe. Et parfois même d’une bonne vue en plus de la bonne loupe ! Nous vous invitons pourtant à lire les étiquettes alimentaires dès vos prochaines courses. Objectif ? Prendre soin de votre alimentation.

Comprendre les étiquettes nutritionnelles : privilégiez le naturel !

Vous désirez apprendre à lire une étiquette alimentaire ? Vous êtes au bon endroit. Dans cet article, nous allons vous apprendre à décrypter les étiquettes nutritionnelles des aliments qui composent votre assiette.

Notre premier conseil est le suivant : achetez des aliments les moins transformés possibles, les plus proches de leur état naturel.

Un poireau est un poireau, une carotte est une carotte. Un œuf a une coquille.

Les aliments les plus abondants se trouvent en début de liste

Apprenez à décrypter la liste des ingrédients :

  • qui entrent dans la fabrication de l’aliment
  • encore présents dans le produit fini.

Sur une étiquette alimentaire, ces ingrédients sont classés par ordre décroissant d’importance : du plus abondant au moins abondant.

Etiquetage des aliments : plus la liste est courte, mieux c’est !

Imaginez ceci. Vous êtes dans un magasin, entrain de faire vos courses. Vous décidez de lire l’étiquette alimentaire d’un produit qui vous fait de l’œil dans un rayon. La liste des ingrédients est longue. Très longue.

Attention, alerte !

Une étiquette alimentaire interminable est souvent synonyme de beaucoup (trop) d’additifs !

Mais qu’est-ce qu’un additif ? Les additifs sont des substances ajoutées lors de la fabrication d’un produit. Leurs rôles :

  • Accroître la durée de conservation du produit alimentaire
  • Modifier la texture du produit
  • Transformer l’aspect de l’ingrédient
  • Etc.

Les additifs sont classés par catégorie et désignés par leur nom ou par leur numéro de code européen : lettre E (Europe) suivie de 3 chiffres.

Vous êtes donc prévenu : lorsque vous apercevez des additifs sur une étiquette alimentaire, il est préférable de passer votre chemin.

Lire les étiquettes alimentaires : les ingrédients les plus abondants se trouvent en début de liste

Quand vous tentez de comprendre une étiquette nutritionnelle, penchez-vous sur l’ordre des ingrédients. L’ordre dans lequel sont cités les ingrédients sur l’étiquetage alimentaire est très révélateur de la composition du produit.

Prenons un exemple : le décryptage de l’étiquette alimentaire d’une pâte à tartiner aux noisettes. Quels sont les ingrédients retrouvés en première position ?

  • Le sucre (très certainement blanc raffiné) à 55%
  • L’huile de palme à 23% (hydrogénée et non bio)
  • Les noisettes sont en 3ème position avec 13%.... seulement.

En étalant cette pâte à tartiner sur votre pain, vous auriez pu vous attendre à consommer un peu plus de noisettes et beaucoup moins de sucre, n’est-ce pas ?!

Lorsque vous analysez une étiquette alimentaire, posez-vous cette question : « Si je faisais une version maison de ce produit, quels ingrédients devrais-je mettre en priorité dans ma préparation ? » Ce sont ces ingrédients qui doivent se trouver en top position sur l’étiquette nutritionnelle.

Ainsi, si votre choix se porte sur une soupe de légumes lyophilisée, le premier ingrédient de la liste doit être « légumes » avec la liste des légumes entre parenthèses.

Sur l’étiquette alimentaire, repérez les matières premières naturelles et de qualité

Comment lire une étiquette alimentaire ? Avant tout, assurez-vous que le produit soit frais et bio. Optez pour des graisses non hydrogénées.

Produits frais ou bio

Idéalement, lorsque vous tentez de comprendre une étiquette alimentaire, regardez si le produit est d’origine naturelle. Un exemple : si votre produit contient des œufs, assurez-vous que ces œufs soient bio ou frais et élevés en plein air.

Produit contenant des graisses et huiles végétales

Si le produit contient des “graisses/huiles végétales”, elles pourraient bien provenir de soja ou de maïs transgénique. C’est souvent le cas des biscuits. Cela pourrait aussi bien être de l’huile de palme hydrogénée, aussi délétère que la margarine. Optez donc pour des graisses non hydrogénées comme le beurre ou la graisse de coco et pour des huiles végétales de première pression à froid (V.P.P.F.), comme l’huile d’olive (bio de préférence).

L’huile de tournesol oléique

L'huile de tournesol oléique est une huile non toxique même après cuisson. N'hésitez donc pas à consommer des biscuits "oléiques" ;)

Les exhausteurs de goût

Reprenons l’exemple de notre soupe de légumes lyophilisée. En plus des légumes, ce type de produit contient souvent des exhausteurs de goût comme des glutamates, ou des extraits de levure et des épaississants (carraghénanes, gomme de guar, etc.). Même en bio, ces exhausteurs de goûts ne sont pas des additifs recommandables.

A quoi ressemble donc une étiquette nutritionnelle parfaite ?

Voici une étiquette alimentaire parfaite : Un coulis de tomates bio en Tetra Pak dont la liste des ingrédients est “100% tomates d’origine biologique ”. Il n’y a aucun conservateur ou additif (Exxx).

Mieux lire les étiquettes des aliments ? Bon à savoir

D’autres éléments sont également à prendre en compte lorsque vous lisez une étiquette alimentaire.

Sans traitement chimique

« Sans traitement chimique » sur un emballage de croquette de soja ne veut pas dire que ce soja n’a connu aucun engrais ou pesticide pendant sa croissance, ou qu’il n’est pas transgénique.

Sans colorant

« Sans colorant » sur une bouteille de grenadine, ne signifie pas nécessairement « sans autre additif » (conservateur, stabilisateur, etc.).

Riche en vitamines

Sur une boîte de lait, la mention « riche en vitamines » ne vous indique pas si ce sont les vitamines du lait lui-même (organiques), ou des vitamines ajoutées (de synthèses).

Comprendre les étiquettes alimentaires : quelques liens pour aller plus loin

Lorsque vous tentez de comprendre une étiquette alimentaire, il est également tout à fait pertinent de vous pencher sur les ingrédients qui composent vos produits cosmétiques. Un dossier intéressant a été réalisé par l’association Slow Cosmetique à ce sujet. Vous retrouverez ce dossier ici.

Et vous pouvez faire la même chose pour les produits ménagers ! Aidez-vous de cette magnifique infographie : Si on faisait le ménage dans nos produits toxiques ?.


Cette article vous a plu ? Partagez-le sur vos réseaux sociaux !

Commenter cet article


2018 © Jeclicnaturel.be Tous droits réservés | Web : Scarabee2d | Mentions légales et Conditions générales de vente

Jeclicnaturel - Bruxelles

Les informations fournies sur le site de Jeclicnaturel sont de nature générale et ne sont pas des conseils personnalisés de santé. Elles sont destinées à améliorer et non à remplacer la relation qui existe entre le visiteur du site et son médecin. Elles ne prennent pas en compte votre situation médicale. En cas de besoin consultez d’abord un médecin ou un professionnel de la santé en mesure d’évaluer adéquatement votre état de santé. Le site jeclicnaturel.be s’efforce de fournir des informations aussi précises, scientifiques et modernes que possible. Toutefois, Jeclicnaturel ne pourra être tenu responsable des omissions, des inexactitudes et des carences dans les articles ou les mises à jour. Toutes les informations indiquées sur ce site sont données à titre indicatif, et sont susceptibles d’évoluer. Par ailleurs, les renseignements figurant sur ce site ne sont pas exhaustifs. En utilisant ce site, vous reconnaissez avoir pris connaissance de cet avis de désengagement de responsabilité et vous consentez à ses modalités. Si vous n’y consentez pas, vous n’êtes pas autorisé à utiliser ce site.